Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire yaoi

Histoire yaoi

Sur ce blog, je mettrais en ligne des petites histoires que j'aurais écrite

Amour irl

chapitre5

Quand je me réveilla, je remarqua que je n'étais pas chez moi. Essayant tant bien que mal de me repérer, les souvenirs de la veille ressurgirent alors. Après la soirée, Ren avait du me porter jusqu'à chez lui et j'avais dormi dans son lit....!!! Alors que je tourne lentement la tête vers l'autre côté du lit, je remarque qu'il me regarde en souriant avant de m'attirer à lui pour déposer un léger baiser sur mes lèvres :

-Bonjour toi. Sa voix était douce et je ne pu réprimer un léger sourire.

-Bonjour. Je lui rendis son baiser et me coucha sur son torse chaud .

Un peu plus tard, pendant qu'il préparait le petit déjeuner, je me glissa dans la salle de bain pour prendre une douche.

-Et bien, il s'est fait plaisir à ce que je vois. Dans le miroir, j'observais mon cou et mon torse plein de suçons bien rouge, il faudra que je les caches sinon on va le remarquer.

L'eau était chaude, cela faisait du bien. Pendant un moment de faiblesse, je sentis quelque chose se glisser dans mon dos, je me retourna, surpris, et trébucha sur le gel douche mais je ne heurta pas le sol. Ren était là, encore en pyjama, sous la douche encore avec son sourire et il observa son œuvre.Il me regarda de haut en bas avant de m'attirer contre lui :

-Je crois que je ne peux plus me passer de toi.

Gêné, je me lova contre son torse en le regardant pour ne pas qu'il regarde autre chose que mon visage. Peine perdu, ses mains descendirent le long de mon torse, mon corps se souvenait de ce qui s'était passé la veille et il en redemandait:

-Ton corps va bien ? La question me surpris mais un guise de réponse, je l'embrassa et il paru satisfait.

-Je vais finir de préparer le petit déjeuner.

Il commença à sortir de la cabine mais je n'avais pas envie que sa s’arrête, je voulais encore rester avec lui, contre son torse alors, je me colla à son dos et lui susurra doucement à l'oreille :

-Reste, tu es trempé, je vais te sécher les cheveux et tu ira te changer pour ne pas prendre froid.Il se retourna et s'apprêtait à me sauter dessus pour recommencer comme la veille mais une serviette lui barra le passage.

A suivre....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article