Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire yaoi

Histoire yaoi

Sur ce blog, je mettrais en ligne des petites histoires que j'aurais écrite

cœur de glace

Chapitre 3

Après ça, j'étais resté quelques minutes à lire et relire ce petit mot avant de rentrer chez Hidetaka, complètement trempé et reniflant :

-T'es tombé malade ?

-J'en ai l'impression.

-Décidément, tu fais tout pour ne pas retourner en cours.

Je me sentis rougir quand il me dit ça, en allant me coucher, je pris la décision de revoir Mabuchi quand il reviendrais à la bibliothèque.

Les cours m'était toujours aussi insupportables, je me faisait toujours autant bousculer, les trois filles qui me regardaient ne quittait jamais leur poste et l'approche des fêtes de Noël n'arrangeait rien.

Ma famille d'accueil voulait que je fête Noël avec eux et moi je voulais le fêter avec Hidetaka, je voulais demander à Mabuchi de le fêter avec nous mais à chaque fois que je rentrais, je le loupait toujours de quelques minutes.

Un matin, je glissa mon numéro de téléphone dans un des livres qu'Hidetaka avait choisit pour Mabuchi et j'attendis le soir qu'il m'appelle.

Je reçu un message de sa part me demandant confirmation de mon identité, ce que je fis avant de lui poser la question qui me brûlait les lèvres :

« Sa te dis de passer Noël avec nous ? »

« Bien sûr, mes parents seront au travail et les domestiques en repos »

Un sourire se dessina sur mes lèvres, je lui souhaita bonne nuit avant d'aller me coucher.

19 décembre,

Kei m'a proposé de passer Noël avec lui et Hidetaka, j'ai tellement hâte de pouvoir sortir de ce manoir et enfin m'amuser, ça fait si longtemps et papa et maman ne sont jamais là, la maladie semble me laisser en paix mais heureusement que Kei était là sinon je crois que je me serais écroulé par terre . Je l'aime beaucoup, il est gentil, j'espère pouvoir sortir lui acheter un cadeau.... Même si maman m'a dit de ne pas m'attacher, c'est plus fort que moi, je crois que c'est de l'amour mais il est encore trop tôt pour le dire. Je vais donc me coucher le cœur léger, je demanderais de pouvoir sortir acheter un cadeau à Kei demain.

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article